FELICITATIONS A DOMINIQUE WATTELLE 6° DAN

La Ligue Aikido Hauts-de-France a l’honneur de féliciter Dominique Wattelle enseignant du club de Mouvaux pour sa nomination au grade de 6ème dan.
C’est ainsi le quatrième pratiquant de la région au sein de la FFAB à obtenir un grade si élevé, qui montre un accomplissement rare et un engagement infatigable dans la pratique et l’enseignement de l’aïkido.
C’est une grande fierté et une chance pour la région d’avoir un troisième enseignant de ce niveau, qui constitue un exemple et éclaire la voie pour tous les pratiquants de la Ligue.

Webconférence – “Périnée, mieux le connaître et le préserver”

La commission santé de la FFAB propose avec le soutien de la Commission Nationale Féminine, une Web conférence gratuite sur le thème : « Périnée, mieux le connaître et le préserver »

Elle se déroulera le mardi 28 mai 2024 de 20h à 22h.

Voici le lien pour accéder à cette visio conférence : https://us02web.zoom.us/j/82136304655

Cette intervention animée par Véronique Blanchard kinésithérapeute spécialiste de la santé pelvi-périnéale, sera l’occasion de découvrir pour les femmes comme pour les Hommes tous les secrets de notre périnée.

Webconférence ouverte à tous les pratiquants et pratiquantes ! Tout le monde est concerné par ce sujet, aussi bien les hommes que les femmes. A diffuser sans modération !

AIKIDO SELF-DEFENSE A VIMY

J’ai testé un cours de self-défense à Vimy et j’ai appris trois techniques pour me défendre

https://www.tendancesandco.fr/207340/article/2024-04-21/j-ai-teste-un-cours-de-self-defense-vimy-et-j-ai-appris-trois-techniques-pour-me

Aujourd’hui, les femmes ont les cartes en main et peuvent acquérir divers réflexes pour se protéger dans la rue, comme dans leur propre foyer. Tendances & Co a souhaité tester un cours de self-défense à Vimy pour comprendre ce « sport » et ainsi assimiler quelques techniques de défense simple.

Hamid Arzaghi (à gauche) était mon professeur, aidé par un des élèves de l’aïkido.
Hamid Arzaghi (à gauche) était mon professeur, aidé par un des élèves de l’aïkido.

Par Gwendoline Plée journaliste

Ici, ce n’est que du réel, on ne fait pas semblant. » Depuis 2018, William Lemaire, président du club, et Hamid Arzaghi, proposent la pratique du self-défense exclusivement réservée pour le public féminin, à Vimy.https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/showtitle/1/mdtk/01390230/zone/18/src/x3prppq/?tagparam=ROS_destination%3DTendances+Co

Une technique pour apprendre aux femmes à se défendre dans la rue ou chez elle. « Nous sommes intervenus dans le cadre des violences faites aux femmes (aux alentours d’Arras, NDLR). Nous mettons notre expérience au service de cette cause, pour améliorer la sécurité et le mental des femmes dans les situations critiques et surtout la violence, que ce soit dans le milieu familial ou professionnel », indique Hamid Arzaghi. De la légitime défense pour se rassurer et acquérir les outils et les réflexes nécessaires à sa survie.

Ne pas réfléchir

Quand j’ai participé à un cours d’essai, j’ai acquis pas mal d’informations, même si les réflexes ne sont pas venus immédiatement. Mais je me souviens très bien de plusieurs règles.

1. Garder ses distances. « À partir du moment où l’agresseur peut vous toucher, on entre dans une zone de danger et il faut savoir se défendre », nous glisse-t-on. La première technique est de tendre les bras, mains ouvertes et dire très fort « N’approchez pas » ou « arrêtez ». En criant, l’agresseur sera surpris et les personnes se trouvant autour de nous entendront notre alerte. « Les gens n’osent pas crier dans la rue, alors que ça peut faire fuir l’agresseur », recommande notre professeur.

Les bras protègent notre zone.
Les bras protègent notre zone.

2. Les coudes en l’air. Si notre agresseur souhaite nous frapper au visage, il faut adopter le réflexe suivant : amener ses avant-bras derrière les oreilles et fermer les coudes devant notre visage. Plus facile à dire qu’à faire ! Ce jour-là, mon cerveau a pris le temps d’analyser la situation et a réfléchi beaucoup trop longtemps. Mais mes coéquipières me rassurent : les réflexes viennent avec le temps et la pratique ! Après la posture adoptée, on peut riposter avec la main ou la jambe !

Les coudes levés devant le visage protègent notre visage de l’agresseur.
Les coudes levés devant le visage protègent notre visage de l’agresseur.

3. On déstabilise l’agresseur. Si notre agresseur se tient droit devant nous, planter sur ses pieds, une bonne manière de le déstabiliser est de s’appuyer sur ses épaules, mais l’une à la fois. D’abord la gauche, puis la droite, puis la gauche et ainsi de suite. Cette technique, devant ou derrière, devrait permettre de le faire tomber.

Le but est de faire tomber notre agresseur pour avoir le temps de fuir.
Le but est de faire tomber notre agresseur pour avoir le temps de fuir.

D’autres techniques d’évitement ont été vues lors de mon premier cours car il en existe une panoplie. L’objectif final est de ne pas réfléchir devant notre agresseur, en sachant que nous perdons « 50 % de nos moyens avec la surprise, la peur et l’environnement autour de nous ».

De la bienveillance

Ce que j’ai retenu aussi, c’est un groupe de femmes bienveillantes qui m’ont accueillie au sein du cours. Certaines se reconstruisant d’un passé douloureux et d’autres voulant se rassurer suite à une précédente agression ou pour ne pas à en subir un jour.

Marie a rejoint le self-défense de Vimy en 2019 et a appris de nombreuses techniques de défense.
Marie a rejoint le self-défense de Vimy en 2019 et a appris de nombreuses techniques de défense.

Un cours très bien mené par nos professeurs qui comprennent le rythme de chacune, nous réexplique les techniques s’il le faut et qui nous mettent à l’aise dès les premières minutes. Le plus ? De la bonne musique pour rester motivées tout au long de l’heure !

STAGE JEUNES – GRANDE-SYNTHE

Stage jeunes de la saison qui se déroulera le samedi 8 juin prochain à Grande-Synthe.

Nous pratiquerons le matin au dojo.

Il est prévu de pique-niquer ensemble dans un parc à Proximité de la place de Malo les Bains (attention chacun prévoit son propre pique-nique).

Une activité sera proposée aux participants après le repas.

Nous irons ensuite sur la plage pour partager un moment de pratique avant de terminer par un goûter.

Nous comptons sur la participation de vos élèves ainsi que la vôtre afin de terminer cette saison en beauté ! 

CLUB DE BIACHE ORGANISE UNE DÉMONSTRATION DE FIN DE SAISON

Le club d’aïkido de Biache est heureux de vous annoncer que sa traditionnelle démonstration de fin de saison et sa cérémonie de remise de grades se tiendront le dimanche 16 juin prochain à partir de 10h au dojo municipal de Biache.

Il s’agit d’un temps fort pour notre association puisqu’il est question avant tout de mettre à l’honneur le travail des élèves et de partager un moment de convivialité.

A l’issue de ces événements, le pot de l’amitié sera offert par le club.

LA CAMPAGNE DE SUBVENTIONS ANS 2024 EST OUVERTE

La campagne ANS 2024 des subventions est ouverte, attention elle se termine le 5 mai 2024,

Vous trouverez toutes les informations relatives à cette campagne sur le site de la FFAB en cliquant sur ce lien : https://www.ffabaikido.fr/fr/aikido_ffab.php?id_page=319#acc2552

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez être accompagné dans votre demande de subvention, vous pouvez solliciter la Ligue à l’adresse suivante : contact@aikido-hdf.fr

STAGE PRÉPARATION 1° ET 2°DAN – Animé par l’Équipe Technique Régionale

La stage de préparation aux 1er et 2ème dans, se déroulera samedi 04 mai, à Lille Fives (9h30-18h).
Compte-tenu du déroulement prévu, une participation à la journée complète est vivement encouragée. Des passages de grades blanc seront notamment organisés, qui permettront d’identifier pour chaque pratiquant des axes de travail individuels précis et concrets.

Comme les années précédentes, des ateliers thématiques seront conduits, qui permettront d’approfondir la maîtrise technique des futurs candidats. De façon à permettre une meilleure préparation des pratiquants, une programmation annuelle de ces ateliers a été élaborée cette saison. Pour ce dernier stage, les domaines abordés seront Jo nage / jo dori et Hanmihandachi waza.

Les stages de préparation aux grades dans ne sont pas exclusivement réservés aux pratiquants qui envisagent de se porter candidat aux sessions d’examen de février ou juin. Bien au contraire, ils sont ouverts aux pratiquants à partir du 2ème kyu, dans le cadre d’une préparation à long terme. Ils ne visent pas seulement à préparer l’examen, mais à permettre aux pratiquants de situer leur niveau et de s’approprier les attendus des grades de shodan et nidan.

Ces stages constituent une étape importante dans le processus de préparation qui se déroule en club, avec lequel ils cherchent à s’articuler. Pour ce faire, les professeurs de clubs et assistants sont invités à participer au stage au côté de leurs élèves. Ils seront notamment associés à la mise en situation des candidats, en position de jury / observateur, de façon à permettre un lien entre le travail de préparation effectué en club et celui effectué durant le stage, et à partager la réalité des attendus de l’examen. Cela pourrait également constituer une première approche du rôle de juge fédéral pour ceux qui sont intéressés par cette mission.

Pour toute information, n’hésitez pas à vous rapprocher du Pôle Formation de la Ligue : formation@aikido-hdf.fr